Synopsis

Le 16 juillet 1969, les Américains ont tous la tête dans les étoiles, en pleins préparatifs du lancement d’Apollo 11 par la NASA, tandis qu’à des milliers de kilomètres de là, avec comme toile de fond l’indépendance africaine en marche, l’Académie spatiale de la toute jeune Zambie (anciennement Rhodésie du Nord) espère battre les États-Unis dans sa course folle vers l’espace.

Tourné en noir et blanc et inspiré de faits réels, Afronauts (nominé à Sundance pour un prix du Grand Jury dans la catégorie court-métrage) raconte l’histoire de ce programme spatial zambien niché au cœur de la guerre froide, sous la forme d’une œuvre onirique de fiction à la fois spéculative et provocatrice juste ce qu’il faut, où sont envisagées un spectre de ramifications liées au fait de lancer un corps noir dans l’espace.

Pour ce faire, Nuotama Frances Bodomo, la jeune réalisatrice ghanéenne co-auteure du show à succès « Random Acts Of Flyness » sur HBO, a choisi de raconter l’histoire du point de vue de Matha Mwambwa, une jeune fille de dix-sept ans sélectionnée pour être la première astronaute zambienne. En combinant l’histoire véridique de ce rêve interstellaire zambien, une vision un rien fantasmagorique et une forme de « fièvre lunaire », Bodomo explore un espace intime et complexe où les sacrifices consentis pour soi-même et pour sa patrie se frictionnent et se heurtent sans cesse.

Réalisatrice

Nuotama Frances Bodomo

Pays

Ghana, États-Unis