[CLÔTURE | 10 avril 19h au 11 avril minuit]

FR:

Un parc semé de chaises longues, un hôtel à l’orée d’une forêt, des gens trainent là à ne rien faire. Une femme solitaire, silencieuse, étendue de longues heures sur un fauteuil de repos, intrigue deux clients de cet hôtel : Stein, israélite qui se dit toujours tremblant, dans une incertitude tremblante, et Max Thor, jeune professeur et écrivain en puissance. Les deux hommes en viennent assez vite aux confidences. Thor attend sa jeune femme, Alissa, une de ses étudiantes épousée deux ans plus tôt…
« Produire Détruire dit-elle était un privilège. Le fait que Marguerite Duras me l’ait demandé. Le film a été fait uniquement avec l’avance sur recette. Tout le monde s’est lancé. Que ce soit les comédiens, la production. Pour que ce film existe.»
Nicole Stéphane

EN:

A park strewn with white sun-loungers, a hotel on the edge of a forest, people hang around doing nothing. A solitary, silent woman, stretched out for long hours on a reclining chair, intrigues two clients of this hotel: Stein, an Israelite who says he is always trembling, in trembling uncertainty, and Max Thor, a young professor and potential writer. The two men quickly come to confidences. Thor is waiting for his young wife, Alissa, one of his students whom he married two years earlier…

Genre

Fiction

Réalisatrice

Marguerite Duras

Pays

France

Image

Jean Penzer

Production

Nicole Stéphane, Gilbert de Goldschmidt