[RÉTROSPECTIVE NICOLE STÉPHANE | 06 avril 9h au 10 avril minuit]

FR:

Luchino Visconti, le chemin de la recherche revient sur le fantastique projet d’adapter sur grand écran l’œuvre majeure de Marcel Proust, À la recherche du temps perdu. À l’époque, la productrice Nicole Stéphane ne désirait qu’une seule personne pour mener à bien cette entreprise ambitieuse : le cinéaste Luchino Visconti, proche par bien des aspects de l’esthétique de Proust. En 1971, le scénario est fin prêt grâce au travail acharné du cinéaste et de sa scénariste, la grande Suso Cecchi D’Amico. Visconti y renonce pour tourner Mort à Venise. Il n’y reviendra plus. Pourquoi ? Giorgio Treves, assistant de Luchino Visconti sur Violence et Passion (1974) et L’Innocent (1976), mène une enquête passionnante. Images d’archives et témoignages à l’appui, il avance quelques pistes et nous fait revivre l’aventure de cet ambitieux projet inachevé.

EN:

Luchino Visconti, le chemin de la recherche returns to the fantastic project of adapting Marcel Proust’s major work, Remembrance of Thing Past, to the big screen. At the time, the producer Nicole Stéphane wanted only one person to carry out this ambitious undertaking: the filmmaker Luchino Visconti, close in many aspects to the aesthetic of Proust. In 1971, the screenplay was ready thanks to the hard work of the filmmaker and his screenwriter, the great Suso Cecchi D’Amico. Visconti gives it up to shoot Death in Venice. He will never come back to it. Why? Giorgio Treves, assistant to Luchino Visconti on Conversation Piece (1974) and The Innocent (1976), leads a fascinating investigation. Archival images and supporting testimonials, he puts forward a few clues and makes us relive the adventure of this ambitious unfinished project.

Genre

Documentaire

Réalisateur

Giorgio Treves

Pays

Italie France

Image

Massimiliano Maggi, Luigi Pasquale

Production

Ina, Rai Educational, Videocut